​​​​​​​​

Actualités
Illustration Quelles sont les attentes des salariés en matières de Protection Sociale en 2018 ?
22/05/2018

Quelles sont les attentes des salariés en matières de Protection Sociale en 2018 ?

​​La 4ème édition de l’enquête BVA-Adding sur "les attentes des salariés en entreprise en matière de protection sociale" nous apporte un éclairage sur ce que pensent les salariés des réformes en cours, mais également sur l'accès au soins. Décryptage :​

  • Mutuelle santé et accès aux soins
95 % des salariés interrogés ont une complémentaire santé (+ 2 pt par rapport à 2017).
Si le rôle des mutuelles et assureurs est bien défini : assurer les remboursements de santé, environ 80 % des salariés préfèreraient que leur complémentaire joue un rôle dans l’amélioration de l’accès aux soins.

Autre domaine particulièrement attendu par les salariés français : la prévention via l’entreprise. Pour les salariés, les entreprises ont un rôle à jouer dans la prévention et notamment du stress, des risques psychosociaux ainsi que les troubles musculeux squelettiques.

  • Reste à charge zéro
Alors que le gouvernement prévoit d’instaurer un "reste à charge zéro" pour les Français, la ministre de la Santé avait demandé aux complémentaires santé de ne pas augmenter leurs tarifs. Mais les Français sont plutôt pessimistes quant à cette question : 83 % des salariés interrogés estiment que cette réforme entrainera une augmentation de leurs cotisations de mutuelle et ne croient pas particulièrement aux bénéfices de ce dispositif. La moitié seulement pense que le restant à charge zéro aura un impact positif, près d’un tiers n’en n’attendent rien.

Pour 91 % des sondés, ce sont les montants remboursés par la sécurité sociale concernant les frais d’optique et dentaires qui devraient être revalorisés.

  • Réforme des retraites​
Pour harmoniser le système des retraites, le gouvernement planche sur deux hypothèses de calcul des pensions, soit en points, soit en compte notionnels ; L’objectif fixé par le Président de la République est d’arriver à un régime universel par répartition​.
Selon l’analyse d’ADDING : les salariés ont « un avis très favorable pour un régime de retraite universel ». Les salariés interrogés sont plutôt favorables (53 %) à ce projet, voire « tout à fait favorable » (17 %), jugeant ce futur système plus juste que le système actuel à 74 %, moins déficitaires à 60 % et plus avantageux à 51 %.​

  • Epargne salariale
69% des sondés sont attentifs aux dispositifs qui leur sont proposés en matière de PEE, d’intéressement et de participation​ et 71% souhaitent que leur entreprise joue un rôle et les accompagne dans le choix et l’optimisation des placements financiers​.

Retrouvez l'infographie BVA-Adding : Infographie-enquete-BVA-28032018.pdf