​​​​​​​​

Actualités
Illustration On débranche : heureux qui comme Ulysse...
30/11/2018

On débranche : heureux qui comme Ulysse...

​La quête du bonheur au travail… Utopie ou réalité ? Les think tanks se multiplient pourtant prenant ce sujet à cœur et on le voit bien, de plus en plus d'entreprises recrutent aujourd'hui des «happiness managers». Le but d'un tel poste? Veiller à ce que chacun soit heureux au travail !

Alors nous, aujourd’hui, on a décidé de vous insuffler une vague de douceur. Décembre pointe le bout de son nez, le week-end approche et quoi de mieux nous direz-vous qu’un bon plaid, un thé ou un chocolat bien chaud entre les mains, un bon livre au creux de ses genoux ?
Séduisant non ? 

Allez, venez avec nous, on vous présente le «Higge», le «Lagom» et la pause «Fika». Ces mots aux sonorités faisant penser à un catalogue d'une marque dont nous tairons le nom envahissent les dernières tendances des entreprises. Tout droit venus des pays nordiques, ces modèles amènent harmonie et bien-être dans nos mentalités. 
Les danois ont même un mot dédié pour définir le bien-être au travail : « arbedjdsglaede ». Pour eux, le travail représente plus qu’un simple gagne-pain, c’est également une source de plaisir.

Mais en quoi consistent ces nouvelles tendances et comment les appliquer au sein de votre entreprise ? 

Le HYGGE : Késako ? 
Mot Danois, le hygge - prononcez "hugueu" en français - serait un dérivé du mot “bien-être”.
C’est l’art de prendre soin de soi et des autres, de profiter des choses de la vie, de créer une atmosphère sereine et conviviale chez soi… bref, de passer maître dans l’art du cocooning ! 

Le Hygge : comment on fait ?
La philosophie du hygge n’impose pas de gros changements dans notre mode de vie; il n’est que l’accumulation d’une série de petits gestes du quotidien qui rendraient réellement plus heureux à terme (allumer une bougie, réunir ses amis, enfiler une paire de chaussettes bien chaude et réconfortante)… Tant de petites choses qui installent un sentiment de sérénité du meilleur effet pendant les mois froids qui nous attendent. 

Le hygge au travail ?
Le hygge peut également être appliqué au sein de l’entreprise afin de faire en sorte que les collaborateurs se sentent bien et épanouis. 
Cela passe notamment par la création d’un espace de travail chaleureux et agréable. Des espaces de collaboration, des coins dédiés au repos ou encore un espace cuisine où chacun peut se retrouver pour échanger pendant la pause sont des solutions qui reprennent le concept hygge. Cette tendance permet d’établir une ambiance cocooning dans l’entreprise afin que les collaborateurs travaillent dans un environnement plus chaleureux et moins stressant !

Le LAGOM 
Le Lagom ressemble un peu au Hygge, mais ce n’est pas tout à fait la même chose. C’est une vision plus globale. Venant de Suède, il se prononce « lar-gom ». Le mot vient de « lag » qui signifie « loi », c’est-à-dire ce qui convient. Il semble intraduisible en français, mais il évoque la juste mesure, le juste milieu. C’est en faire ni trop peu ni pas assez. C’est trouver l’équilibre parfait, l’harmonie. En d’autres termes, le LAGOM est un art de vivre ayant comme principe directeur : la simplicité et la recherche de l’équilibre. 

Le LAGOM au travail : les grands principes

  • ​Concilier vie privée et vie professionnelle
Pour fournir un travail de qualité, il n’est pas toujours nécessaire de travailler plus. Pour trouver l’équilibre, il faut donc travailler mieux en abordant le travail intelligemment en planifiant, en priorisant les tâches et en se fixant des limites.    

  • ​Viser la qualité plutôt que la quantité
Il faut savoir se focaliser sur l’essentiel. L’objectif est d’identifier ses vraies priorités et de se concentrer sur celles-ci plutôt que se disperser dans plusieurs activités chronophages sans valeur ajoutée. Ne pas mener plusieurs tâches en parallèle, consacrer davantage de temps à agir et à moins penser, équilibrer votre charge de travail dans la journée ou la semaine en définissant vos priorités.

  • ​Cultiver l’esprit de collaboration
La société Suédoise privilégie l’intérêt général à la réussite individuelle. Dans l’entreprise, l’objectif est de trouver « La position optimale entre les différentes opinions exprimées ». Par ailleurs, promouvoir la collaboration permet d’une part de garantir un environnement de travail moins stressant (dilution des responsabilités et partage équitable de la charge de travail) et d’autre part de stimuler la créativité en ouvrant son champs de pensées. 

  • ​Instaurer des pauses
C’est ce qu’on appelle la pause FIKA - pause-café suédoise et qui  fait partie intégrante de la vie de l’entreprise. 

La pause FiKA 
Le Fika est un peu l’équivalent de notre pause- café. Il s’agit d’une réelle P-A-U-S-E - 10/15 mn -  et non d’un café bu rapidement à son bureau !
C’est le moment de quitter son ordinateur et de passer du temps avec ses collègues. la pause Fika doit être considérée comme un moment d’échange et de partage propice à la construction de la culture et de l’âme de l’entreprise.

Mais quelle différence avec notre “pause- café” ? La pause Fika évoque un moment de partage, d’échange, de déconnexion digitale et de communication verbale. Les puristes associeront d’ailleurs à leur café, la dégustation de ces délicieuses petites brioches à la cannelle !

Alors, conquis par ces nouveaux lifestyles ?