​​​​​​​​

Actualités
Illustration Etes-vous un « new worker » dans l'âme ?
15/02/2019

Etes-vous un « new worker » dans l'âme ?

​​C'est un fait, nos modes de travail sont en pleine mutation… Sous l'impulsion des millénials (générations Y et Z) et du numérique, mais également des aspirations grandissantes des collaborateurs qui prônent plus de qualité de vie au travail, agilité, démarches collaboratives ou « co-design »…   De nouvelles tendances sont venues bousculer les frontières du monde du travail poussant les entreprises à s'adapter. 

Digitalisation, nomadisme, flex-office, collaboration… Et si ces nouvelles tendances de travail, le « new work » comme on aime le dire, nous menaient vers une nouvelle vision ?

Petit tour d'horizon de ces nouvelles pratiques :

 

  • Le flex office

Et oui, le salarié moderne arrive, accompagné de son ordinateur et de son smartphone. Nomade, il change d'espace de travail sans complexe. Le flex office – ou bureau flexible en français –très populaire chez nos voisins anglais, se développe aussi chez nous.

Avec le développement du flex office, l'environnement professionnel tend à évoluer : nous sommes passés de bureaux totalement cloisonnés, aux open-space et voici maintenant l'ère du salarié « sans bureau fixe ».

Le flex office est l'absence d'attribution d'un poste de travail précis à un salarié. Celui-ci peut ainsi travailler depuis l'espace le plus adapté à sa mission : un bureau libre dans sa propre entreprise, un espace de réunion, une salle de coworking…


  • Le nomadisme

Dans les entreprises, le nomadisme est donc en passe de devenir une règle bien établie. Ainsi, vous pouvez être confrontés à des « remote worker » (collaborateurs qui travaillent au quotidien depuis leur domicile) ou à des « digital nomad » qui sont des collaborateurs en capacité de choisir leur lieu de travail chaque jour, d'être indépendant géographiquement.

L'atout premier du nomadisme digital, c'est de travailler à la productivité. On ne travaille plus au temps passé dans un bureau, mais à la tâche. Plus on est efficace et productif, plus on peut avoir de temps libre.

 

  • Le coworking

Le besoin de recréer des collectifs de travail explique sans doute le succès et la croissance du coworking dans le monde. Le coworking veut dire « travailler ensemble ». Nouveau mode d'organisation basé sur le partage d'espace et la mutualisation des ressources, il séduit de plus en plus les salariés et entreprises par la nouvelle vision du travail.

Aujourd'hui, de plus en plus de salariés fréquentent les espaces de coworking. Les entreprises commencent aussi à intégrer le coworking comme une façon de travailler à part entière dans leur organisation. On parle ainsi de corpoworking.

 

  • Le corpoworking (contraction de « corporate » et de « coworking »)

Ce concept s'apparente au coworking puisqu'il s'agit d'un espace de travail partagé, mais avec une différence notable : il prend place au sein des locaux d'une entreprise (ou quelquefois à l'extérieur, mais en étant toujours liés à cette dernière), et il réunit uniquement les salariés de celle-ci.

Les atouts : flexibilité, espace d'échange, création, animation de communauté, casser la routine et innover en changeant de cadre par rapport aux bureaux habituels que les employés ont l'habitude de connaître.


  • L'intrapreneuriat

De plus en plus d'entreprises sont convaincues que leurs salariés peuvent être une source d'innovation. Ainsi, l'intrapreneuriat pointe le bout de son nez !

L'intrapreneuriat, c'est la contraction des termes « interne » et « entrepreneuriat ». Il permet au salarié d'une entreprise de développer ses propres projets au sein de l'entreprise, en accord et avec tout le soutien de sa direction. Les projets pourront éventuellement être intégrés dans l'entreprise.

Le collaborateur devient une sorte de chef de projet amélioré. La différence est qu'il doit prendre en considération des éléments dont il n'avait pas à se soucier auparavant, comme gérer un budget. Les projets d'intrapreneuriat concernent des nouveaux produits, nouveaux processus, nouveaux services ou nouvelles activités dans tous les domaines de l'organisation à condition qu'ils servent la vision de l'entreprise.

 

Alors, adepte du New Work ? Et si l'avenir était dans le travail 3.0 ?