​​​​​​​​

Actualités
Illustration Réforme des retraites : en attente du rapport Delevoye
16/07/2019

Réforme des retraites : en attente du rapport Delevoye

Delevoye, haut-commissaire à la réforme des retraites, remettra son rapport sur la réforme des retraites ce jeudi au gouvernement. Après 1 an et demi de concertation, nous devrions connaître les préconisations pour le futur système de retraite universelle promis par E. Macron.

Son rapport doit alimenter un nouveau projet de réforme des retraites mainte fois repoussée. Selon le Conseil d’orientation des retraites, la future réforme pourrait atterir sur un système à l’équilibre en 2025 ; alors que dans le même temps le déficit du système actuel par répartition devrait atteindre 10 milliards d’euros à fin 2022. 

Supprimer les 42 régimes de retraite existants
Le futur régime de retraite universelle devant remplacer les 42 régimes existants restera un régime par répartition. "1 euro cotisé donnera les mêmes droits à tout le monde" avec un sytème de points accumulés sur l’ensemble de la carrière et un âge légal de départ maintenu à 62 ans. Néanmoins, certains régimes spéciaux devrait persister ; les métiers "régaliens" (pompiers, policiers...) resteront autorisés à partir en retraite à 57 ans, voire 52 ans.​

L’âge de départ à la retraite
Pour inciter les Français à travailler plus longtemps, le gouvernement envisageait d’augmenter la durée de cotisation requise pour une retraite à taux plein, une décote plus importante en cas de cotisation insuffisante ou encore un âge de départ à la retraite repoussé. 

Reste à voir si le rapport Delevoye proposera un âge d’équilibre à 64 ans assorti d’un système de bonus-malus. 

Affaire à suivre...​