​​​​​​​​​​

Actualités
Illustration Covid-19 - Flash info des marchés financiers 22/04/2020
23/04/2020

Covid-19 - Flash info des marchés financiers 22/04/2020


​​Retrouvez un commentaire synthétique des marchés de nos économistes de Groupama Asset Management.​​


Macroéconomie​

Cette semaine, le monde est entré dans une 2e phase, à savoir la gestion de la sortie du confinement. 
En parallèle, Etats et Banques Centrales continuent d’organiser la riposte pour limiter les impacts économiques de l’épidémie et du confinement et maintenir des conditions financières favorables.​​​

Jeudi 16 avril, c’est D. Trump qui a annoncé son plan pour le déconfinement de l’Amérique « Opening up America Again » qui s’appuiera pour chaque Etat sur des critères précis permettant notamment d’évaluer l’amélioration de la situation sanitaire. 
D. Trump est sous pression pour relancer l’économie à l’approche des élections alors que des millions d’américains ont déjà perdu
leur emploi. Sur les 5 dernières semaines, ce sont en effet environ 26 millions de personnes qui se sont inscrites à l’assurance chômage aux Etats-Unis.

En Europe, l’amélioration sanitaire ouvre également la voie à un déconfinement progressif dans certaines zones (Autriche, Danemark,..). Pour autant, la levée de restrictions en Europe devrait se faire de manière très progressive, limitant la capacité de rebond de l’économie européenne et obligeant les Etats à « rallonger » leur soutien budgétaire. Dans ce contexte, la question du financement de la dette reste au coeur des préoccupations des investisseurs, notamment pour les pays les plus fragile comme l’Italie. Les taux des pays périphériques sont sous pression (cf. graphique).

Taux_Italien.png



Actions​​​

La semaine est resté volatile. D'abord encouragés par la perspective d'un déconfinement prochain, les marchés sont ensuite restés plus fébriles, surtout en Europe puisque de nombreuses incertitudes demeurent quant au redémarrage de l'activité économique. 

De plus, plusieurs indicateurs économiques sont venus confirmer que cette crise sanitaire a de lourdes conséquences sur l'économie.

Outre-Atlantique, les marchés se sont davantage concentrés sur les bonnes nouvelles, comme la perspective d'une réouverture prochaine de l'économie.


Actions_GAM.png



Obligations​​​


Le ton était plutôt à l’aversion pour le risque sur l’obligataire : les dettes des pays coeur de la zone euro (Allemagne, France) se sont bien comportées avec des taux plus bas, tandis que les dettes des pays périphériques ont souffert avec des taux à la hausse.

Les inquiétudes ont été alimentées par une série de chiffres difficiles aux Etats-Unis et le début des publications des résultats d’entreprise sur le premier trimestre qui intègrent le début des confinements.

Sur le plan politique, les marchés ont fait grise mine quand M. Conte, le Premier Ministre italien, a expliqué qu’il ne signerait pas l’accord esquissé par l’Eurogroup tant qu’un fonds de relance ne serait pas intégré.​





Devises et matières premières​​​

Le dollar a regagné un peu de terrain face à l’euro dans un contexte où Donald Trump a communiqué une première feuille de route pour le déconfinement de son pays.

Le prix du baril a une nouvelle fois lourdement chuté revenant à des niveaux jamais vus depuis 2001-2002. La baisse atteint désormais les 70% depuis le début de l’année.

Les accords entre producteurs de pétrole pour réduire l’offre de pétrole ont été jugés insuffisants pour contrebalancer la baisse drastique de la demande à venir.​





​Cette  publication est conçue exclusivement à des fins d’information. Groupama Asset Management et ses filiales déclinent toute responsabilité en cas d'altération, déformation ou falsification dont cette publication pourrait faire l'objet. Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Tout investisseur doit prendre connaissance avant tout investissement du prospectus ou du document d’information clé de l’investisseur (DICI) de l'OPCVM. 
Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos. Ce support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d'offre, ou une offre d'achat, de vente ou d'arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.