​​​​​​​​​​

Actualités
Illustration Des prothèses auditives 100% remboursées depuis le 1er janvier 2021
04/01/2021

Des prothèses auditives 100% remboursées depuis le 1er janvier 2021


Depuis le 1er janvier 2021, la réforme 100% santé (ou reste à charge zéro), prévoit le remboursement intégral de certaines prothèses auditives.

L'objectif est de rendre accessible l’appareillage auditif à tous ceux qui en ont besoin, et ce, sans reste à charge, à condition que le patient détienne une complémentaire santé responsable ou une complémentaire santé solidaire.​​​​ Les équipements proposés doivent respecter un cahier des charges précis et prévoir un ensemble de garanties.


Une application progressive depuis janvier 2019 

Depuis le 1er janvier 2019​, la prise en charge par la Sécurité sociale des audioprothèses s'est améliorée. Les assurés choisissant les appareils inclus dans le dispositif « 100 % santé » ont bénéficié d'une baisse de 450 € du reste à charge par oreille en moyenne. 
Depuis le 1er janvier 2021 le prix du premier modèle démarre à 950 € et est 100% pris en charge (240 € étant pris en charge par l'Assurance maladie et les 710 € restants par la complémentaire santé). ​


Comment bénéficier de ​cette prise en charge ?

Les aides auditives sont​ regroupées en 2 catégories : 
  • la catégorie I qui correspond aux équipements sans reste à charge (offre 100% Santé). Pour cette première catégorie, tous les types d’appareils sont concernés : contour d’oreille classique, contour à écouteur déporté, intra-auriculaire.​ 
  • la catégorie II qui correspond aux équipements à prix libre. Plus onéreux, ils ne font pas partie du panier du reste à charge zéro.  

Pour bénéficier du remboursement d’un appareillage sur mesure, le patient doit avoir une prescription médicale d'un médecin ORL. 
Avec l'ordonnance, l​​'audioprothésiste propose ensuite les aides auditives adaptées sachant qu'il a ​l’obligation de proposer un devis avec une offre d’aides auditives 100% santé intégralement remboursables et dont les tarifs sont plafonnés.

Bien entendu, cette offre n’a aucun caractère obligatoire. Libre à chacun d’opter pour d’autres équipements à tarif libre. Dans ce cas, le reste à charge dépendra du tarif de l’appareil et de la prise en charge prévue dans son contrat complémentaire santé.​

​ Bon à savoir !
Les assistants d’écoute vendus en pharmacie ne sont pas remboursés car ce sont des amplificateurs et non pas des dispositifs sur mesure prescrits pas un médecin ORL dans le cadre d’un bilan auditif.
 

Quels tarifs ?

Depuis le 1er janvier 2021 le tarif des appareils de catégorie I est plafonné 
  • ​à 950€​ pour les adultes de plus de 20 ans (avec une base de remboursement Sécurité Sociale fixée à 400€), 
  • à 1400€ pour les moins de 20 ans. 
Les complémentaires santé viennent compléter la différence permettant aux personnes d’avoir une prise en charge intégrale. 

Les types d’appareils intégrés à l’offre 100% Santé doivent obligatoirement respecter certains critères : 
  • au moins 12 canaux de réglage pour assurer une adaptation efficace à la perte auditive, ou dispositifs de qualité équivalente.
  • au moins trois des options suivantes : système anti-acouphènes, connectivité sans fil, réducteur de bruit de vent, synchronisation binaurale, directivité microphonique adaptative, bande passante élargie à plus de 6 000 hertz, fonction d'apprentissage de sonie, ou encore dispositif anti-réverbération.​ ​
  • 4 ans de garantie.

Remboursement plafonné à 1 700 € pour les prothèses plus chères

La réforme 100% santé concerne aussi les prothèses de catégorie II : leur remboursement a été plafonné à 1 700 €/oreille.



Pour aller plus loin et en savoir plus, télécharger notre fiche pratique​