Santé

Galya Santé Entreprise

La mutuelle santé sur-mesure adaptée aux PME

Les + de Galya Santé Entreprise

Pour les entreprises de 20 à 100 salariés

Une mutuelle qui s'adapte aux besoins de l'entreprise et de ses salariés

Des garanties complémentaires au choix du salariés pour une protection renforcée pour lui et ses proches

Des services inclus utiles au quotidien comme la téléconsultation ou l'assistance

Pourquoi choisir notre solution santé ?

Bien se soigner et être bien remboursé est une préoccupation majeure des Français et par conséquent, de vos salariés.

Persuadés que la bonne santé de vos salariés contribue à la bonne marche de votre entreprise, nous avons à cœur de vous proposer une solution adaptée au plus près des besoins de vos collaborateurs.

Prenez soin de vos salariés avec Galya Santé Entreprise, et répondez ainsi à vos obligations réglementaires en proposant à l’ensemble de vos collaborateurs une mutuelle santé d’entreprise.

Quels sont les avantages à souscrire une complémentaire pour vos salariés ?

La complémentaire santé d’entreprise a les mêmes objectifs que la complémentaire santé individuelle. Cependant, elle offre deux grands avantages pour les salariés :

  • un tarif mutualisé donc plus avantageux qu’une complémentaire santé individuelle,

  • les cotisations sont prises en charge en partie ou en totalité par l’entreprise.

À savoir

Depuis le 1er janvier 2016, toutes les entreprises du secteur privé doivent souscrire à un contrat collectif santé pour tous leurs salariés. Cette « mutuelle d'entreprise » permet à vos salariés de compléter les remboursements de leurs dépenses de santé non pris en charge par la Sécurité sociale.

Une solution santé qui s’adapte à vos besoins, quelle que soit la taille de votre entreprise

Avec Galya Santé Entreprise, vous répondez à vos obligations tout en ayant le choix des niveaux de garanties dont vous voulez bénéficier. Ainsi, grâce à la multiplicité des combinaisons, notre contrat santé vous permet d’obtenir une solution sur mesure et adaptée aux spécificités de votre entreprise ou de votre secteur d’activité.

Une protection renforcée pour vos salariés et des services clé en main

Avec notre complémentaire santé collective, vos salariés pourront choisir de compléter leur niveau de protection avec deux options individuelles.

Ils pourront également bénéficier de nombreux services :

  • la téléconsultation médicale pour joindre un médecin à distance en moins de 10 mn et sans rendez-vous, de 8h à 23h, et 7j/7. Une fois la vidéo-consultation terminée, vos salariés peuvent accéder à leur compte rendu médical et à d'autres documents, tels qu'une ordonnance digitale valable en pharmacie.

  • d’une assistance pour simplifier leur quotidien (garde d’enfants, aide à domicile,…) ou profiter de forfaits dédiés à la prévention et aux médecines douces...

Quels sont les bénéfices de Galya Santé Entreprise pour vous, entreprise ?

Avec notre complémentaire santé d’entreprise vous préservez la santé de vos salariés et leur permettez d’accéder à des soins de qualité avec un très bon niveau de remboursement. De plus, vous avez la possibilité de souscrire votre contrat en full digital, de la réalisation de votre projet à la signature du contrat.

Et quoi de mieux également que de vous faire gagner du temps grâce à votre espace entreprise, dans lequel vous pourrez gérer directement votre contrat en ligne.

Quels sont les bénéfices de Galya Santé Entreprise pour vos salariés ?

Avec notre complémentaire santé, vos salariés ont la possibilité de renforcer leurs garanties en fonction de leurs besoins individuels en souscrivant à l'une des 2 formules sur-mesure constituées par l'entreprise. Ils peuvent également affilier leur conjoint et/ou leurs enfants.

Ils peuvent également bénéficier des services d'assistance les meilleurs du marché. Notre assistance, c'est un accompagnement adapté à chaque étape de leur vie.

On le sait, le quotidien réserve une multitude d’imprévus… Bien sûr, notre contrat de santé rembourse les frais de soins de vos salariés et de leurs proches, mais, il se peut que leur organisation soit mise à mal et qu'ils ne puissent plus gérer le quotidien... L’assistance Mutuaide de leur contrat intervient pour les soulager !

à savoir

Avec notre assistance Mutuaide, vos salariés bénéficient de services adaptés sans qu'ils aient à se préoccuper de l’organisation. Ils peuvent ainsi se concentrer sur ce qui est essentiel : leur santé et le bien-être de leurs proches !

En savoir plus sur notre service d'assistance

Fichier plaquette-assistance.pdf Taille 1.32 MB — Mis à jour le 05/12/2022

6 clés pour comprendre & bien choisir sa mutuelle santé

Pour aider le grand public à comprendre les mécanismes de l’assurance santé et à choisir sa mutuelle, l’Union nationale des organismes complémentaires d’assurance maladie (Unocam​) a réalisé une brochure pédagogique, répondant notamment ainsi à l’Engagement pour la lisibilité des garanties de complémentaire santé signé en 2019.

La brochure a pour objectif d’accompagner les adhérents et les prospects dans leur compréhension et dans le choix d’une complémentaire santé. Il est disponible au téléchargement ci-dessous.

Fichier choisir-sa-mutuelle-unocam.pdf Taille 1.03 MB — Mis à jour le 05/12/2022

COMMENT SOUSCRIRE ?

Prenez contact avec un courtier d’assurance

Définissez votre besoin

Choisissez la solution la + adaptée à votre activité

Tout savoir sur le 100% Santé

Qu'est-ce que le 100% santé ?

Hugo décrypte le 100% Santé optique

Le 100% Santé et zoom sur l'audiologie

Vos questions, Nos réponses

Un salarié peut-il refuser la mutuelle santé d’entreprise ?

Depuis le 1er janvier 2016, toutes les entreprises du secteur privé doivent souscrire à un contrat collectif santé pour tous leurs salariés. Cette mutuelle d'entreprise permet aux salariés de compléter les remboursements de leurs dépenses de santé non pris en charge par la Sécurité sociale.

En principe obligatoire, la mutuelle d’entreprise, peut, sous certaines conditions, être refusée par le salarié :

  • s’il est déjà couvert par la mutuelle de son conjoint ou partenaire de Pacs,

  • s’il dispose d’une complémentaire santé individuelle. Il est à noter que le salarié ne pourra la conserver que jusqu’à la date d’échéance annuelle. Par exemple, si le salarié est embauché en septembre et que sa mutuelle individuelle arrive à échéance en janvier, il devra obligatoirement adhérer au contrat collectif dès janvier.

  • s’il bénéficie de la complémentaire santé solidaire (CSS) lors de sa prise de fonction. Attention, la dispense d’adhésion est valable tant que le salarié est couvert par la CSS. Dès lors qu’il n’est plus éligible, il doit être couvert par la mutuelle d’entreprise, même en cours d’année.

  • s’il est en temps très partiel et que la cotisation du contrat d’assurance dépasse 10% de son salaire,

  • s’il est en temps partiel et que la convention collective de l’entreprise prévoit la possibilité de refuser la mutuelle d’entreprise,

  • s’il est en CDD ou en contrat de mission (jusqu’à 3 mois) et qu’il dispose déjà d’une couverture individuelle ou par un ayant droit,

  • si sa convention collective prévoit la possibilité de refuser la mutuelle d’entreprise, s’il est en CDD ou en contrat de mission (entre 3 mois et 1 an ou plus) ou s’il est en apprentissage.

Quelles sont les garanties minimales d'une mutuelle santé d’entreprise ?

La mutuelle santé d’entreprise souscrite doit satisfaire à un niveau minimal de garantie fixé par la loi. On parle en général de « panier de soins ANI ».

Ainsi, à minima, le contrat doit couvrir :

  • l'intégralité du ticket modérateur (TM) à la charge des assurés sur les consultations, actes et prestations remboursables par la Sécurité sociale

  • la totalité du forfait journalier hospitalier

  • les dépenses de frais dentaires à hauteur de 125 % du tarif conventionnel

  • les dépenses de frais d'optique sur la base d'un forfait par période de 2 ans (forfait annuel pour les mineurs et en cas d'évolution de la vue), avec 100 € minimum pour les corrections simples et 150 € minimum pour les corrections complexes.

L'employeur doit également prendre en charge au moins 50 % du montant des cotisations, le reste étant à la charge du salarié. La mutuelle peut concerner également les ayants droit du salarié, même s'il ne s'agit pas d'une obligation.

En plus de ces garanties minimales obligatoires, la complémentaire santé d'entreprise peut proposer des prestations supplémentaires, par exemple :

  • le tiers-payant

  • des services d'assistance (par exemple : aide-ménagère, garde d'enfants, etc.)

  • des dispositifs spécifiques de prévention et/ou d'accompagnement comme par exemple la prise en charge de dépistage de certaines maladies.

À noter : depuis le 1er janvier 2022, les contrats responsables prévoient l'acceptation par les complémentaires de la pratique du tiers payant (dispense d'avance de frais) sur les équipements et les soins du panier 100 % santé (optique, dentaire et audiologie).

Comment mettre en place une mutuelle santé dans votre entreprise ?

En tant que chef d'entreprise, dès l’embauche de votre premier salarié, vous devez mettre en place une mutuelle au sein de votre entreprise.

Pour cela, vous devez suivre une procédure bien précise, la mise en place obéissant à de nombreuses règles et à un formalisme assez important.

Vous avez plusieurs solutions :

  • Consulter la convention collective ou l'accord de branche applicable au sein de votre entreprise s'ils existent.

  • A défaut, vous pouvez consulter vos salariés afin de bien définir leurs attentes et négocier un accord collectif au sein de votre entreprise avec vos représentants du personnel.

  • En cas d'échec des négociations ou si votre entreprises a moins de 50 salariés, la mutuelle santé d'entreprise pourra être mise en place par décision unilatérale de l'employeur (DUE).

Quelles sont les obligations de l’employeur ?

L'employeur doit proposer à tous ses salariés quelle que soit leur ancienneté dans l'entreprise, une mutuelle santé d’entreprise (sauf ceux qui en ont déjà une).

L'entreprise choisit librement l'assureur, auprès de qui elle négocie le contrat d'assurance. Elle peut également se tourner vers un courtier d’assurance qui négociera pour elle le contrat proposant les meilleures conditions selon ses besoins.

L’employeur devra ensuite affilier ses salariés.  Ils recevront par la suite une attestation d'affiliation à la complémentaire santé et leur carte de tiers payant.

La couverture des ayants droit (enfants ou conjoint) du salarié n'est pas obligatoire, mais l'employeur (ou les partenaires sociaux) peut décider de les couvrir aussi.

En cas de suspension du contrat de travail, la mutuelle santé d’entreprise doit être maintenue lorsque le salarié est en cours d'indemnisation (arrêt maladie, par exemple). En revanche, l'employeur n'est pas tenu de maintenir la mutuelle quand la suspension n'est pas indemnisée (congé parental, par exemple). Les salariés dont le contrat est rompu pour un autre motif qu'une faute lourde bénéficient du maintien de cette couverture pendant une durée égale à la période d'indemnisation du chômage (dans la limite de 12 mois) s’il bénéficient d’une allocation chômage.